Aucun match à l'horaire

Face à face !

 

Finale de la LNODek saison été 2019. Les Obasans, ayant terminés premier au classement de la saison régulière avec une fiche de 16 victoires, une défaite et 2 nuls, sont passés directement en finale après que leurs adversaires aient déclarés forfaits. Ils disputent donc leurs premiers matchs des séries. À l’opposé, leurs adversaires les Grizzlys (14 victoires, 3 défaites, 1 nul), viennent tout juste de conclure une première ronde parfaite en éliminant les Gaulois (4 victoires, 13 défaites, 1 nul) en 2 matchs.

 

Match numéro deux de cette finale qui risque de ne pas être de tout repos. Les Grizzlys mènent la série 1-0 dans ce deux de trois. Gagnant le premier match 8-6, une équipe tente d’en finir tandis que l’autre va jouer le tout pour le tout afin de survivre une partie de plus ! Les deux équipes sont présentes avec leurs joueurs réguliers, Gosselin (Obasan) n’est pas en uniforme et c’est James Tremblay qui sera le portier de l’équipe, aucun remplaçant n’est habillé ce soir.

 

 

Obasan

   

Les Grizzlys

25

James Tremblay                         (G)

 

31

Dany Dubé                                   (G)

 

 

 

 

 

9

Jacob Osborne

 

2

Francis Berniquez

14

Ibrahim Elgalash

 

3

Olivier Beauregard

15

William Corriveau

 

5

Éric Berubé

21

Frederic Chauret

 

8

Mikael Denault

27

Jonathan Lalonde

 

11

Olivier Beaulieu

66

Gabriel Mayer

 

12

François D'amour

90

Maxime Roussel

 

20

Vincent Pariseau

96

Jeremie Fraser

 

37

Yan Coulombe

     

44

Guillaume Savoie

     

91

Mathieu Fournier

 

 

 

Première période

La balle est mise au jeu et en deux secondes les Grizzlys ouvrent la marque avec un but de Mikael Denault (Aide Olivier Beaulieu). Obasan ne se laisse pas intimider et Jonathan Lalonde (aide Jérémie Fraser) égalise la marque avec 39 secondes plus tard ! Quelque instant plus tard, un bâton entre les jambes et un joueur d’Obasan se retrouve par terre et l’arbitre sévi ! C’est Olivier Beaulieu qui écope d’un 2min pour faire trébucher à 00:52 en première période. Obasan commence leur avantage numérique, mais échappe la balle et il n’en prenait pas plus pour Francois D’amour qui redonna la balle à Vincent Pariseau qui marque d’un tir sur réception en désavantage numérique ! C’est 2-1 Grizzlys. 4 minutes 22 à jouer en première période et c’est maintenant Olivier Beauregard qui se fait prendre l’arbitre alors qu’il fait trébucher l’attaquant de l’équipe adverse. Avantage numérique Obasan. Jonathan Lalonde commence à la rouge avec la balle, attend le sifflet de l’arbitre, puis laisse partir un tir de la pointe qui se faufile près du gardien et c’est Jérémie Fraser qui redirige la balle derrière le gardien des Grizzlys et c’est maintenant 2-2 !

Deuxième période

Début de la deuxième commence comme la fin de la première ; sous le sifflet punitif de l’arbitre qui a bien vu le bâton de Jacob Osborne (Obasan) toucher la balle plus haute que la hauteur permise. Comble du malheur pour les Grizzlys, Jeremie Fraser, aider par Jonathan Lalonde, réussi à toucher le fond du filet pour donner l’avance au siens 3-2 alors qu’ils étaient en infériorité numérique. Vincent Pariseau n’en reste pas là. Quelques minutes encore à faire à leur avantage numérique et décide de partir seul et avec l’aide son puissant tir précis, attend le poteau intérieur du filet et c’est maintenant 3-3. La partie prend par la suite un gout encore plus amer pour Obasan alors que les Grizzlys prennent les devants 3-5 lors des 2 dernières minutes de la deuxième. La fin de la période augmente en robustesse et c’est finalement Gabriel Mayer qui, d’un coup de bâton, fait perdre la patience de l’arbitre et durant les premières secondes de la punition, Olivier Beauregard (aide Vincent Pariseau) vient clore la période avec un but qui rend maintenant la partie presque inaccessible pour Obasan alors que c’est 6-3 en fin de deuxième.   

Entracte

Le capitaine d’Obasan (Gabriel Mayer) essai tant bien que mal de remonter le moral de ses troupes, mais finalement le coup de bâton sur le filet et les jurons du gardien James Tremblay qui fait trembler le terrain.

 

Troisième période

La façon peut orthodoxe du portier de procéder porte fruit alors que Jérémie Fraser (aide Jacob Osborne) touche la cible 1 minute 34 après le début de la période pour réduire l’écart à deux buts et ainsi obtenir son tour du chapeau. Cela n’en prenait pas plus pour Jacob Osborne qui décide à son tour de faire bouger le cordage 2minutes plus tard lors d’un avantage numérique. C’est maintenant 6-5 Grizzly mais c’est dernier non pas dit leur dernier mot alors que Vincent Pariseau profite de l’indiscipline de Jérémie Fraser (deux minutes pour coup de bâton) et décide d’enfiler l’aiguille en inscrivant à son tour un ‘’hat trick’’. Jacob Osborne décide à son tour de prendre un tir afin de réduire l’écart à 1 but (aide Gabriel Mayer). Osborn ne sait tout simplement pas quand arrêter et accepte la passe de Mayer pour une deuxième afin inscrire son troisième but de la rencontre et ramener le tableau à 7-7 ! 9minutes à jouer en 3ième et sous les cris contradictoires d’Obasan, l’arbitre décerne un deux minutes à Jonathan Lalonde pour mise en échec. Plusieurs secondes s’écoulent et nous entendons à plusieurs reprises le fameux ‘’C’est sûr tu niaises !?’’ de Mayer qui n’est pas du tout en accord avec l’annonce de l’arbitre qui sévit avec quelque minute à jouer et un pointage égal. Ce qui devait arriver arriva… Mikael Denault (aider par Olivier Beaulieu) marque avec moins 2 minutes à faire. Le joueur des Grizzlys Francis Berniquez a alors un surplus d’émotion et décide de donner un double échec au joueur d’Obasan qui tombe ensuite sur ton gardien. Résultat ? Deux minutes dans la dernière minute de la 3ieme période, le pire moment possible pour être puni. Le début du désavantage numérique s’amorce plutôt bien pour les grizzlys qui arrivent à contenir Obasan. Les dernières 10 secondes s’écoulent et les Grizzlys commencent leur célébration sur le banc. Dans un moment d’inattention durant les 6 dernières secondes, Lalonde soustrait la balle au joueur des grizzlys qui a peine à le rattraper. Ce dernier part en semi échappé, fait une petite feinte et réussi à lever la balle au-dessus de la jambière du gardien et c’est l’hystérie sur le banc des Obasans. L’égalité est créée et tout est en place pour les tirs de barrages !

 

Tirs de barrages

Les choix des capitaines sont faits. La liste des trois tireurs est remise aux arbitres. Les Grizzlys sont locaux et décide de s’élancer en premier. Pariseau est le premier tireur. La tension est palpable et le silence règnent. Il entame sa montée vers le filet. Le gardien sort loin pour couvrir le plus d’espace possible, mais le #20 des Grizzlys ne lui donne pas le temps de se positionner et décoche d’un tir rapide sous le bras droit du gardien et le bas de vitesse ! Fraser est le prochain à s’avancer. Il prend son temps et s’avance tranquillement contre le gardien et opte pour le même tir ! Même option, résultat différent. La balle se bute au bouclier du gardien et c’est 1-0 Grizzly. Olivier Beaulieu qui n’a pas réussi à trouver le fond du filet durant la partie tente à nouveau sa chance, mais cette fois, seul contre le gardien. Ce n’est malheureusement pas là que sa chance va tourner. Le gardien le suit de près et fais un arrêt de la jambière sur la feinte. Maxime Roussel (Obasan) à maintenant la chance d’enlever un certain poids des épaules de leur gardien en marquant. Il s’avance à toute vitesse contre le gardien, se tourne de son revers à la dernière seconde mais c’est le bâton du gardien qui a le dernier mot alors qui arrête le tir de la palette ! Mikael Denault est le troisième sur la liste des Grizzlys. S’il marque, c’est terminé. S’il manque, Obasan ont une dernière chance. Denault a ouvert la marque après quelque seconde au début de la partie et va tenter de clore le match avec un but. Le gardien Tremblay sautille dans son filet et se prépare à contrer la manœuvre de l’attaquant. Denault s’élance, fait 4 pas et décoches un puissant tir à la Pariseau mais cette fois, vise la partie supérieure. Le gardien reste debout et amène sont bouclier près de son casque pour couvrir le trou. La balle frôle l’équipement du gardien, ce dernier tourne la juste à temps pour……


Voir la balle entrée dans le filet ! C’EST LE BUT ! Les cris de joies se font entendre sur le banc des Grizzlys. Les casques, gants et bâton volent au plafond et les accolades commencent. Les Grizzlys ont réussi à vaincre Obasan en deux parties, choses que personne ne pouvait prédire. Ils concluent donc une saison remplie de rebondissement et d’effort qui ont finalement portés fruit alors que le capitaine met la main sur la coupe et la distribue à ses coéquipiers.

 

Un merci tout spécial à la loge pour fournir au gagnant un fabuleux pichet de bière pour bien terminer la soirée.

 

Merci également à nos arbitres et chronos qui ont réussi à assurer le respect, la sécurité et le bon déroulement des parties tout au long de la saison.

 

Et merci à vous les joueurs pour cette confiance que vous avez eue en moi afin de m’assurer de compléter votre saison déjà commencer et je vous garantie que de plus gros projet sont encore à venir !

 

 

Partenaires

Auto Value
Daniel Brière
CSD

Suivez-nous

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Dernières nouvelles

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 Les Grizzlys 4 4 0 8 0 0 38 21 17 1.000 0.0 0.00 0.0 0.00
0/4
100.00
0/4
2 Obasan 2 0 1 1 0 1 14 17 -3 0.250 0.0 0.00 0.0 0.00
0/4
100.00
0/4
3 Gaulois 2 0 2 0 0 0 7 21 -14 0.000 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 Les Grizzlys 4 4 0 8 0 0 38 21 17 1.000 0.0 0.00 0.0 0.00
0/4
100.00
0/4
2 Obasan 2 0 1 1 0 1 14 17 -3 0.250 0.0 0.00 0.0 0.00
0/4
100.00
0/4
3 Gaulois 2 0 2 0 0 0 7 21 -14 0.000 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0

Partenaires

Bauer
Branchaud
Coca-Cola
Molson Coors
Caisse de Gatineau